Articles > Sécurité > Comment faire ses recherches sur le Darknet?

Comment faire ses recherches sur le Darknet?

  • Auteur : Frederic Pailliot
  • Publié : 30/06/2016
Comment faire ses recherches sur le Darknet?

Vous n'avez plus rien à vous mettre dans les narines¹ ou vous recherchez le livre secret que la CIA vous cache depuis Roswell? Alors il est temps d'aller faire un tour sur le Darknet pour faire vos courses. Pour cela, vous allez avoir besoin de surfer sur les sites cachés et donc utiliser un service d'anonymisation. Tor Browser est tout à fait recommandé pour cette action. C'est même obligatoire pour accéder à tous ces sites cachés. Voici les outils nécessaires à une bonne recherche sur le Darknet.

Tor, le Darknet, comment trouver les sites cachés?

Tout d'abord, il vous faudra télécharger Tor Browser, le navigateur presque 100% sécurisé qui vous ouvrira les portes du Deepweb et des trésors qu'il recèle, mais aussi du Darknet. Une fois ce logiciel lancé, vous vous retrouvez face à un navigateur traditionnel (Firefox), modifié et conçu pour l'anonymat le plus total. Le moteur par défaut n'est plus Google mais DuckDuckGo et vous pouvez maintenant accéder aux sites en .onion, inaccessibles autrement.

La première action est somme toute logique: Effectuer une recherche. Mais que cherchez vous d'abord? Des sites légaux et légitimes? Un réseau social sécurisé? Une plateforme d'échange? Tout savoir sur comment devenir lanceur d'alertes? Alors rassurez vous, puisque les moteurs de recherche sont nombreux et efficaces et même les premiers résultats peuvent s'avérer fructueux. Voici tout de même la liste des outils:

https://ahmia.fi/  Il s'agit d'un moteur de recherche Clearnet qui limite ses résultats à quelques occurences, selon la précision de la requête. Une bonne entrée en matière, mais qui montre vite ses limites.

DuckDuckGo  Le moteur de recherche par défaut de Tor, qui ne présente pas forcément des liens cachés dans ses résultats mais offre une grande lisibilité.

Torch Un vieux de la vieille mais qui a encore de beaux restes, puisque l'on y trouve pas mal de sites ouverts et pas seulement des nanars.

Onion.link Montre des résultats mitigés entre le Clearnet et le Darknet, mais l'outil ne fonctionne pas comme on le voudrait et ne renvoie pas vers des sites encore maintenus.

Plus profond dans le Darknet

Si vous n'avez pas froid aux yeux ou si vous recherchez spécifiquement à vous faire arnaquer acheter au marché noir, alors il vous faudra franchir le seuil suivant, c'est à dire les moteurs de recherche spécialisés...

The Hidden Wiki n'est pas un moteur de recherche à proprement parler, mais un wiki qui sert d'annuaire à peu près à jour des .onion populaires. Constitue un bon préambule, mais montre vite ses limites. Lire notamment la page des services commerciaux qui indique les sites validés et les arnaques. Info: Il y a beaucoup d'arnaques.

Grams Ce moteur est spécialisé dans les recherches illégales, nous ne devrions même pas en parler, ni vous dire qu'il recense les sites de vente de drogue, de papiers d'identités, de comptes volés ou de pornographie extrême.

Not Evil  Notre moteur préféré, qui renvoie vers énormément de sites cachés et de services anonymes. Comme la durée de vie des sites du deepweb est relativement courte, il est fréquent de tomber sur des erreurs. Not Evil affiche uniquement des résultats accessibles et c'est une bonne chose.

La trousse à outils

Franchement, si vous avez l'intention d'acheter quoi que ce soit ou de vous livrer à une activité illégale, vous vous exposez à beaucoup de risques, qui plus est sans garantie aucune puisque quasiment tous les sites qui paraissent légitimes cachent des scams ou des honeypots. Toutefois, sachez que la plupart des sites "renommés" et considérés comme fiables ne sont pas accessibles sans montrer patte blanche. Il vous faudra dégoter une invitation, ou créer un compte en utilisation une clé PGP. Cette manipulation n'est pas évidente et le tâtonnement est de mise.

Idem, la majorité des transactions s'effectue à l'aide de monnaies virtuelles comme le Bitcoin. Il vous faudra un porte-monnaie approvisionné et vous tenir au courant des taux de change avant d'espérer faire le moindre achat. Si vous devez vous faire livrer, au hasard un esclave ou des animaux exotiques protégés, utilisez une fausse adresse ou une boite postale. Sachez cependant que votre vrai nom est souvent requis pour les livraisons, autant assurer vos arrières...

Un VPN est aussi de mise, même si Tor fait office de Proxy. N'oubliez pas non plus de désactiver les scripts dans le navigateur ( le S en haut à gauche), de ne rien télécharger sans certitudes et de masquer la webcam, on ne sait jamais...

¹ « L’usage illicite de l’une des substances ou plantes classées comme stupéfiants est puni d’un an d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende » (Article L.3421-1 du Code de la santé publique)." Nous déclinons toute responsabilité quant aux conséquences de l'utilisation de Tor ou de tout autre service.

Articles sur le même thème

Articles sur le web Contenus Sponsorisés

Laisser un avis pour l'article comment faire ses recherches sur le darknet?

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Voici les 1 avis sur Comment faire ses recherches sur le Darknet?

  • Faye
  • Le 03/07/16
  • Tout est en ordre